Masterclass module 1 de Nicolas Bourgeais

Une masterclass menée de main de maître, l’élocution était claire, pertinente et intéressante et le contenu passionnant, bref un produit de haute qualité. En plus une ambiance super conviviale et détendue.

Je pense que c’est un élément indispensable pour ma part et je n’aurais pas été capable d’imaginer un cours sans cette formation.

Aucune remarque particulière sur le contenu, très riche, autant théorique que la pratique. Juste trop court car en deux jours on rentre à peine dans le vif du sujet (pour ma part). Les interventions de Jang et Jérome (alias J&J) étaient très intéressantes et enrichissantes. Un apport d’expériences  complémentaires qui approfondissent et renforcent le discours du formateur principal.

Vivement l’année prochaine pour la masterclass module 2 !

 

Masterclass module 2 de Jang Widler

 

L’approche de Jang est idéale pour entrer en profondeur dans les arcanes du West Coast Swing. La démarche est quasi scientifique avec ses axiomes, à la fois simple et évident une fois posés et admis. C’est à mon avis ce qui manque à tout démarche d’analyse, et pourtant c’est tellement nécessaire.
Le découpage de chaque pas devient logique et précis, et surtout justifié.
On regrette tous de ne pas pouvoir décortiquer toutes les passes et mouvements au sein d’une seule session.

En critique, je dirais que la session de question au début du cours a été trop longue et surtout pas exploitée par la suite, par exemple à la fin du cours, juste avant la conclusion.

Par contre, il y a eu beaucoup de pratique et c’est ce qui est nécessaire pour visualiser et intégrer. Il ne faudrait néanmoins pas qu’il y ait trop de nouvelles informations pendant que l’on est levé, sinon la prise de note est complexifiée.

Cohérence entre les 2 modules

 

On sent une cohérence et une continuité logique entre les deux masters avec un approfondissement des mouvements dans celle de Jang.


Je dirais néanmoins que celle de Jang s’adresse à tous, pas seulement les professeurs mais aussi le danseur qu’il y a en nous.


Celle de Nico est clairement dédiée au lancement d’un cours débutant, et bien qu’elle donne elle aussi les bases nécessaires, elle est suffisamment différentes pour qu’il n’y ait pas de relation d’ordre entre les deux. Je dirais que celle de Jang pourrait être proposée aussi à n’importe quel danseur désirant maîtriser sa danse. De même, on pourrait faire celle de Nico après sans problème.

En tout cas, c’est une démarche absolument unique, un état d’esprit rare, qui dénote d’une valeur importante, la volonté de partage et diffusion d’une arcane, ce qui ne peut que bénéficier à la danse et votre  rayonnement à tous les deux.


En un seul mot Bravo Masters.

 

Gaetan Semet

Professeur de salsa à Toulouse / France